Concordance "Pacte présidentiel vs Pacte républicain"
(partition PACTE)


 

Corpus de travail : "Pacte présidentiel vs Pacte républicain"
Partition = PACTE
Concordance de : \b[Jj]e\b+
(tri ordre du texte)


Partie : "ROYAL", Nombre de contextes : 5
sentation § " Ce que vous m ' avez dit , je l ' ai entendu . Ce que je savais , vous ' avez dit , je l ' ai entendu . Ce que je savais , vous l ' avez confirmé . Aujourd vous l ' avez confirmé . Aujourd ' hui , je vous propose le Pacte présidentiel : 100 s citoyens reprennent la parole pour que je puisse porter leur voix : vous ne supportez ntés vers la recherche - développement : je propose de porter cette part à 15 % . §
Partie : "SARKOZY", Nombre de contextes : 158
Le 14 janvier à la Porte de Versailles , je me suis adressé à tous mes amis qui m’avaient quels j’avais partagé tant de combats et je leur ai demandé , comme une nouvelle preuve qui parfois même nous avait combattu . § Je leur ai demandé à tous de faire cet effort us de faire cet effort de comprendre que je ne devais pas être le candidat de la seule r du moment même où ils m’avaient choisi je devais me tourner vers tous les Français nt leurs sensibilités politiques , parce je dois parler à tous les Français , parce s parler à tous les Français , parce que je dois les rassembler tous . Parce que nul r exclu de la politique de renouveau que je veux impulser . § Mes valeurs sont celles avail , de liberté , de responsabilité . Je les assume . Mais dans les valeurs auxquelles ssume . Mais dans les valeurs auxquelles je crois , il y a aussi le mouvement . Je ne s je crois , il y a aussi le mouvement . Je ne suis pas un conservateur . Je ne veux ement . Je ne suis pas un conservateur . Je ne veux pas d’une France immobile . Je veux . Je ne veux pas d’une France immobile . Je veux l’innovation , la création , la lutte auche les délaissait . § C’est parce que je suis sûr de mes convictions , sûr de mes de mes valeurs , sûr de mon projet , que je crois à la nécessité de l’ouverture aux écessité de l’ouverture aux autres , que je n’ai aucune réticence à affronter des idées nde , sur les expériences étrangères . § Je suis heureux de pouvoir m ' adresser pour t de gens venus d’horizons si divers . § Je suis heureux et fier que vous tous différents dans notre projet , dans les valeurs que je défends . § Je suis heureux et fier que et , dans les valeurs que je défends . § Je suis heureux et fier que vous y ayez reconnu lus important que ce qui nous sépare . § Je suis heureux et fier que chacun d’entre ocratie . § Que l’on me comprenne bien : je ne cherche à débaucher personne . L’idée sanes . Il ne s’agit pas de faire monter je ne sais quelles enchères pour attirer quelques auche me parlent de la justice sociale , je veux les écouter . § Quand des syndicalistes es me parlent de la condition ouvrière , je veux les entendre . § Quand un électeur révoltes qui l’ont conduit à ce choix , je veux prendre le temps de comprendre . § a grande misère du métier d’enseignant , je veux lui donner l ' attention qu ' il mérite ann me parle de la tragédie tchétchène , je veux reprendre ce combat à mon compte . me parle de la faillite de la culture , je dois l ' assurer que je réagirai . § Quand de la culture , je dois l ' assurer que je réagirai . § Quand Max Gallo me parle de parle de la nation et de la République , je veux qu ' il sache que j ' ai compris . tuations d ' enfants de sans - papiers , je veux agir . § Quand la famille d ' Ingrid id Betancourt vient me dire sa douleur , je dois l ' assurer que si je suis élu , je sa douleur , je dois l ' assurer que si je suis élu , je ferai de sa libération une je dois l ' assurer que si je suis élu , je ferai de sa libération une priorité absolue à l’idée de l’homme qui nous réunit . § Je me fais une haute idée de la France , de qu’une seule France . § J’assume tout , je prends tout en partage et j’en suis fier ends tout en partage et j’en suis fier . Je suis fier d’être un enfant de la patrie e ce que la gauche prône depuis 40 ans , je me sens proche de Jaurès . § Quand je cite , je me sens proche de Jaurès . § Quand je cite Léon Blum , ce visionnaire qui avait e le communisme mènerait au stalinisme , je n’ai pas le sentiment de trahir mes valeurs entiment de trahir mes valeurs . § Quand je dis que mes valeurs sont celles de la droite rs sont celles de la droite républicaine je ne me sens pas l’héritier des antidreyfusards la collaboration avec les nazis . Quand je parle de l’histoire de France je ne dis . Quand je parle de l’histoire de France je ne dis pas que toutes les erreurs sont imputables ite et tous les résistants de gauche . § Je suis fier d’être l’enfant d’un pays où les e est libre , où la parole est libre . § Je suis fier d’être l’enfant d’un pays qui civilisation , à l’art , à la pensée . § Je me fais une haute idée de la fonction présidentielle ation , de la nation tout entière . § Si je suis élu , je serai un Président pour tous nation tout entière . § Si je suis élu , je serai un Président pour tous les Français ris celui qui ne m ' aura pas choisi . § Je ne serai pas là pour moi - même , je n’agirai . § Je ne serai pas là pour moi - même , je n’agirai pas pour moi - même et ne parlerai e et ne parlerai pas pour moi - même . § Je serai là pour la France , je n’agirai que - même . § Je serai là pour la France , je n’agirai que pour elle , je ne parlerai la France , je n’agirai que pour elle , je ne parlerai que pour elle . § Je ne parlerai elle , je ne parlerai que pour elle . § Je ne parlerai pas en mon nom mais au nom de nom mais au nom de tous les Français . § Je serai leur porte - voix , leur porte - parole plus humbles , des plus vulnérables . § Je ne serai pas le Président d’une France contre résident d’une France contre une autre . Je ne serai pas le Président d’une faction e serai pas le Président d’une faction . Je ne serai pas le Président d’un clan . § , c’est d’abord une grande exigence . § Je veux être à la hauteur de cette exigence . J’ai proposé l’Union Méditerranéenne . Je ferai l’union de la nation . Je mettrai néenne . Je ferai l’union de la nation . Je mettrai toute mon énergie à dénouer les ique si les Français me font confiance . Je veux être le Président de l’union de tous dent de l’union de tous les Français . § Je veux être le Président de la réconciliation re le Président de la réconciliation . § Je veux être le Président qui réconcilie les concilie les Français avec la France . § Je veux être le Président qui réconcilie les ilie les Français avec la République . § Je veux être le Président qui réconcilie les avec l’Europe , avec la Méditerranée . § Je veux être le Président qui réconcilie les concilie les Français avec leur Etat . § Je veux être le Président qui réconcilie les c leur école et avec leur université . § Je veux être le Président qui réconcilie la ion publique avec la France du privé . § Je veux être le Président qui réconcilie les ïcité et les laïcs avec les croyants . § Je veux être le Président qui réconcilie la i souffre avec la France qui réussit . § Je veux être le Président qui réconcilie les leur couleur de peau , leur religion . § Je veux être le Président d’une France qui République doit s’imposer à lui - même , je veux me l’imposer dès maintenant . § Je je veux me l’imposer dès maintenant . § Je veux aller voir ceux que l’on ne va jamais l’on ne va jamais voir . Voici pourquoi je vais dans les usines . § Je veux rencontrer ici pourquoi je vais dans les usines . § Je veux rencontrer que l’on ne rencontre jamais té à la prison pour femmes de Rennes . § Je veux rencontrer les paysans que l’on oublie ncontrer les paysans que l’on oublie . § Je veux rencontrer ceux qui travaillent dans mis à rêver d’une France sans usine . § Je veux aller dans les usines , dans les ateliers jamais , où la gauche n’allait plus . § Je veux aller à la rencontre des femmes dont ns notre société est si peu enviable . § Je veux aller parler à ceux qui se sentent se sentent victime de discrimination . § Je veux aller voir , écouter , parler à ceux ue chose à d’autres qu’à eux - mêmes . § Je veux être le candidat de la France qui travaille rtant n ' arrive pas à s ' en sortir . § Je veux rencontrer ceux qui ne sont pas d ' t - être ne voteront jamais pour moi . § Je veux écouter leur point de vue , leurs arguments elque chose à m’apprendre . Parce que si je suis élu , je parlerai aussi en leur nom m’apprendre . Parce que si je suis élu , je parlerai aussi en leur nom . Parce que pour e part de lui - même . § Dans l’idée que je me fais de la fonction présidentielle , i ne les partage pas . § Dans l’idée que je m’en fais , la fonction présidentielle exige es idées différentes . § Dans l’idée que je m’en fais , la fonction présidentielle exige ment . Elle exige une forme d’ascèse . § Je veux être un Président qui fera ce qu ' ême temps un Président qui rassemble . § Je veux être un Président qui prend ses responsabilités entiel , toujours prêt au plébiscite . § Je ne partage pas cet opinion . Je crois en cite . § Je ne partage pas cet opinion . Je crois en la démocratie . J ' ai confiance nt été mises en danger par quiconque . § Je veux être un Président qui gouverne mais veux être un Président qui gouverne mais je veux être un Président qui gouverne dans gouverne dans un esprit d’ouverture . § Je veux être un Président qui donne au Parlement rtains postes à hautes responsabilités . Je souhaite que les candidats soient entendus r nomination soit ratifiée par un vote . Je souhaite que ce vote soit à la majorité que l’opposition ait son mot à dire . § Je veux une démocratie irréprochable où le celui des amitiés et des connivences . § Je veux une démocratie irréprochable qui utilise e aucune pour des raisons politiques . § Je veux une démocratie irréprochable qui soit les énergies , toutes les capacités . § Je veux une démocratie irréprochable où les on d’un habeas corpus à la française . § Je veux une démocratie irréprochable fondée ncipe de l’équilibre des pouvoirs . Mais je ne souhaite pas que l’Etat soit paralysé de se contrecarrer les uns les autres . Je ne souhaite pas que par démagogie l’on revienne . § Après y avoir longuement réfléchi , je suis convaincu que la France n’a pas besoin mment s’étonner qu’à force de répondre « je n’y peux rien » à chaque fois que le peuple ans ce cas tout le monde doit en faire . Je trouve que la morale de la politique c’est s que les Français font des sacrifices . Je veux proposer aux Français non une politique n même temps d’une assurance salaire . § Je crois à la politique , je crois à la capacité ce salaire . § Je crois à la politique , je crois à la capacité de la politique à changer de la politique à changer les choses . § Je crois que lorsqu’il n’y a plus de politique e , pour le meilleur ou pour le pire . § Je crois à la politique comme l’expression des choses . § C’est bien pour cela que je suis candidat . Pour changer les choses combattre la tentation du renoncement . Je ne comprends pas que l’on puisse être candidat ans vouloir à aucun moment l’infléchir . Je ne comprends pas que l’on puisse être candidat s valeurs . § C’est une crise morale . § Je veux faire campagne sur les valeurs , sur agne sur les valeurs , sur la morale . § Je veux mettre la morale au coeur de mon projet ale au coeur de mon projet politique . § Je veux réunir les Français sur des valeurs réunir les Français sur des valeurs . § Je veux remettre à l’honneur des valeurs dont ent disparu du débat politique mais dont je suis convaincu qu ' elles demeurent bien vivantes dans le coeur des Français . § Je veux parler de la liberté . § La liberté ivé des moyens d’accomplir ses rêves . § Je veux parler de la responsabilité . § L’homme lieu de tirer chacun vers le maximum . § Je veux être le Président d’une France dans non spectateur de sa propre histoire . § Je veux être le Président d’une France où la e qu’il est maître de sa destinée . § Si je souhaite qu’il n’y ait plus aucun revenu n soit la contrepartie , c’est parce que je veux que celui qui est secouru retrouve econnaissance de son utilité sociale . § Je veux parler de l’ordre . § L’ordre , c’est r sans craindre de se faire agresser . § Je veux parler du mouvement . § Le mouvement dans la science et dans l’éducation . § Je veux parler de la vie . § Cette vie qui . On n’en parle jamais . On en a honte . Je veux parler de cela aussi . A côté de la . A côté de la misère , de la pauvreté , je veux parler de la maladie , de la dépression urde pour certains de nos compatriotes . Je veux engager puissamment la recherche médicale au . § C’est cette nouvelle synthèse que je veux proposer à tous les Français entre éditerranée . § Rien n’est encore joué . Je me sens l ' esprit d ' un challenger . Il Il appartient aux Français de décider . Je connais la difficulté de ma tâche . Je sais . Je connais la difficulté de ma tâche . Je sais qu ' il convient d ' être humble face . Cette campagne ne fait que commencer . Je m’en tiendrai à la ligne de conduite que m’en tiendrai à la ligne de conduite que je me suis fixée : présenter mon projet , mes conception de la République , l’idée que je me fais de la fonction présidentielle . e fais de la fonction présidentielle . § Je sais que les Français écoutent . Je veux . § Je sais que les Français écoutent . Je veux qu ' ils m ' entendant . Tout peut nt rien me reprochent d’en dire trop ! § Je continuerai . § Je continuerai à dire ce nt d’en dire trop ! § Je continuerai . § Je continuerai à dire ce que je ferai si je inuerai . § Je continuerai à dire ce que je ferai si je suis élu . § Je continuerai Je continuerai à dire ce que je ferai si je suis élu . § Je continuerai à dire sur quoi dire ce que je ferai si je suis élu . § Je continuerai à dire sur quoi je m’engage s élu . § Je continuerai à dire sur quoi je m’engage . § Je ne mentirai pas , je ne tinuerai à dire sur quoi je m’engage . § Je ne mentirai pas , je ne tricherai pas . uoi je m’engage . § Je ne mentirai pas , je ne tricherai pas . § Je prendrai le risque e mentirai pas , je ne tricherai pas . § Je prendrai le risque de la vérité parce qu ' ai dit dés le début de la campagne que je voulais bâtir avec tous les Français un § Ce pacte , c ' est mon engagement . Si je suis élu , il sera ma règle , mon exigence on exigence . § C ' est sur ce pacte que je demande à être jugé . § Les Français décideront