Concordance "Pacte présidentiel vs Pacte républicain" (v2)
(partition PACTE)


 

Corpus de travail : "Pacte présidentiel vs Pacte républicain" (v2)
Partition = PACTE
Concordance de : travail+
(tri ordre du texte)


Partie : "ROYAL", Nombre de contextes : 33
fants me voient comme ça , il me faut du travail . » Ou encore , à Roubaix , l ' histoire e mondiale , mais nous devons ce rang au travail des Français qui conquièrent des marchés novent , qui prennent des risques et qui travaillent dur . Et je suis convaincu que nous ne tiendrons doit être reconnue , mais la dignité du travail doit être respectée et même remise à l ' insupportable à ceux qui vivent de leur travail et il est dramatique pour ceux qui n ' arrivent que j ' entends monter de la France qui travaille et de celle qui aimerait travailler ; colère e qui travaille et de celle qui aimerait travailler ; colère contre les délocalisations qui ngt , trente et parfois plus , années de travail ; colère quand on sait qu ' il y a 7 millions en France deux mille accidents graves du travail , quand on sait qu ' à 35 ans un ouvrier ur , quand on sait que 27 % des salariés travaillent debout en permanence , que 37 % d ' entre n de produits chimiques sur leur lieu de travail , quand on apprend que les victimes de l ité qui taxe davantage le capital que le travail , et nous le ferons . Vous m ' avez dit erons . Vous m ' avez dit vouloir que le travail soit payé à son juste prix , vous m ' avez mal , m ' avez - vous dit que des jeunes travailleurs habitent en caravane et que des petits retraités in , permettant à ceux qui ont basculé , travailleurs pauvres , femmes seules , jeunes à la dérive ité sociale . Et je rends ici hommage au travail extraordinaire des associations qui jouent logement frappe aussi celles et ceux qui travaillent et qui font des efforts pour payer leur ogement pour les étudiants et les jeunes travailleurs et cette mission sera confiée aux régions . § Je veux être aussi la présidente du travail pour tous et du métier pour chacun . Je pour chacun . Je réhabiliterai la valeur travail . Et dans le pacte présidentiel que je vous professionnelle . § Et pour valoriser le travail , il faut encourager le passage du RMI au il faut encourager le passage du RMI au travail , et je donnerai raison à ceux qui , comme assurera que quelqu ' un qui retrouve un travail ne puisse plus voir ses revenus baisser à l ' expérimentation , et notamment du travail en équipe sera pleinement reconnu , sans op rigides et en faisant en sorte que ce travail soit rémunéré . § Et puis nous créerons , du sport , des voyages éducatifs , du travail solidaire et nous leur redonnerons , à ces ux rendre ici un vibrant hommage pour le travail qu ' ils font tous les jours en première t tous les jours en première ligne , les travailleurs sociaux qui savent mieux que personne , , aux paysans de vivre dignement de leur travail tout en maintenant nos identités rurales ole social pour renforcer les droits des travailleurs . Et je sais que cette idée commence à faire ns , mais aussi de tous les pays prêts à travailler avec nous . § Le multilatéralisme , c ' Etats - Unis . À nous de savoir comment travailler au mieux avec eux . La Chine est autre chose elle qui , sur la scène du monde aussi , travaillera à instaurer un ordre international juste
Partie : "SARKOZY", Nombre de contextes : 30
rs d ' équité , d’ordre , de mérite , de travail , de liberté , de responsabilité . Je les se sentir en accord , peuvent échanger , travailler , construire ensemble au nom des mêmes principes an , de Monnet . § Quand Jaurès parle du travail dont la gauche ne parle plus , quand il n oublie . § Je veux rencontrer ceux qui travaillent dans les services et dont on oubli trop e veux être le candidat de la France qui travaille dure et qui pourtant n ' arrive pas à s faire garder leurs enfants pour pouvoir travailler . Mais le Danemark le fait . Pourquoi pas à eux - mêmes à une heure où les parents travaillent , on me dit que cela coûte cher de construire s et de charges sociales . Mais c’est le travail qui crée le travail . Ceux qui travailleront ales . Mais c’est le travail qui crée le travail . Ceux qui travailleront plus pour gagner e travail qui crée le travail . Ceux qui travailleront plus pour gagner plus dépenseront plus , croissance en restant les bras croisés à travailler moins alors que le monde ne cesse de travailler ler moins alors que le monde ne cesse de travailler plus . § On me dit qu’une allocation familiale ucune marge de manoeuvre . Mais c’est en travaillant plus que la France remboursera sa dette investir . § Alléger la fiscalité sur le travail , c’est un investissement . § Réformer l’Etat ent s ' en sortir . § Le sacrifice c’est travailler plus pour gagner moins . L’effort c’est plus pour gagner moins . L’effort c’est travailler plus pour gagner plus . § Le sacrifice c’est fort c’est d’être obligé de reprendre un travail qui correspond à ses qualifications et bénéficier é de la liberté de choisir son rythme de travail . On lui a interdit de travailler plus quand rythme de travail . On lui a interdit de travailler plus quand il avait besoin de gagner davantage gagner davantage . On lui a interdit de travailler plus longtemps quand il n’avait pas envie librement à ses enfants le fruit de son travail . § On l’a privé des moyens d’être libre e peut pas loger décemment sa famille en travaillant . § On n’est pas libre quand on se lève as libre quand on se lève tôt , quand on travaille dur et qu’on ne peut même pas offrir des ient faits à l’école pendant que la mère travaille . § On n’est pas libre quand on n’a pas a 50 ans et qu’on est exclu du marché du travail . § On n’est pas libre quand , quoi que plus que le délinquant . C’est quand le travail paye plus que l’inactivité , quand on cesse ivité , quand on cesse de s’appauvrir en travaillant et de s’enrichir en spéculant . § L’ordre ablement répartis entre le capital et le travail , c’est quand le dialogue prévaut sur la t la conviction que l’intelligence et le travail des hommes peuvent améliorer le sort des , à la dégradation de ses conditions de travail , à la pression de la concurrence , à l’exigence