Concordance "Discours d'investiture"
(partition CANDIDAT)


 

Corpus de travail : "Discours d'investiture"
Partition = CANDIDAT
Concordance de : \b[Nn]ous\b+
(tri ordre du texte)


Partie : "BAYROU", Nombre de contextes : 26
Français qui voient monter la violence . Nous avons des banlieues où la police ne peut c’est dans les laboratoires américains . Nous les avons formés , et ils les utilisent siterait un immense effort national . Et nous , nous devons maintenant les affronter toutes t un immense effort national . Et nous , nous devons maintenant les affronter toutes ensemble gt - cinq ans . C’est la politique comme nous la faisons depuis cinquante ans qui les le meilleur et les meilleurs . § Ce que nous avons à faire est si difficile qu’il faut fédérer un soutien large . § Désormais , nous n’avons plus le temps de la querelle et la querelle et de la guerre des camps . Nous n’avons plus le temps de continuer à nous ous n’avons plus le temps de continuer à nous invectiver , de défaire perpétuellement leur tour ce que vous allez faire . § Il nous reste une chance , une seule : rassembler objectifs raisonnables et républicains , nous regrouper et faire reculer , pas à pas , , l’équilibre et l’équité , au centre . Nous avons besoin de toutes ces valeurs , en s écologistes ont raison de rappeler que nous sommes embarqués sur une petite planète une Arche de Noé dans l’univers , et que nous sommes comptables de l’air qu’on y respire logiques , pour le moment , est derrière nous . § D’autant plus que nous , peuple français est derrière nous . § D’autant plus que nous , peuple français , nous avons un modèle autant plus que nous , peuple français , nous avons un modèle de société qui est lui - notre modèle de société républicain : si nous voulons le sauver , il va falloir mener us dire , pour que tout soit clair entre nous , que ce sont mes valeurs . Que je suis combattre la solitude et la violence qui nous minent , reprendre à la base l’idéal européen e . § Mes chers amis , partout autour de nous , les peuples , contre tous les pronostics de nos institutions verrouillées . Mais nous allons les déverrouiller . § C’est un mouvement dirigeants : s’il vous plaît , montrez - nous l’exemple . § C’est cet exemple que j’ai eaux . § Nombreux sont ceux qui disent : nous aimons la France de toutes nos forces . in de toutes nos forces . Je m’engage et nous nous engageons à les réunir pour servir toutes nos forces . Je m’engage et nous nous engageons à les réunir pour servir notre
Partie : "BUFFET", Nombre de contextes : 13
. § Tous ces combats témoignent combien nous avons besoin du mouvement syndical , du ceux qui ne cessent de s’enrichir et de nous culpabiliser sans rien savoir des conditions première c’est de trouver l’argent . On nous parle du déficit public , mais l’impôt sur monde . § Tous ces services publics que nous savons nécessaires , ils n’ont pas d’avenir enne . Toutes ces conquêtes sociales que nous appelons de nos voeux , elles ne sont pas femmes , mais aussi de l’environnement . Nous aurons besoin d’une France qui dans sa politique ux leur dire que tous et toutes ensemble nous pouvons bousculer le scénario que l’on veut vons bousculer le scénario que l’on veut nous imposer , d’un bipartisme porteur d’alternances eur d’alternances et de désillusions . § Nous pouvons changer la donne , nous pouvons ions . § Nous pouvons changer la donne , nous pouvons ouvrir une nouvelle voie à gauche on , profonde , que ce que tous ensemble nous avons réalisé le 29 mai 2005 , en bousculant stics des habiles politologues du pays , nous pourrons le rééditer cette année . Nous nous pourrons le rééditer cette année . Nous pouvons simplement porter au pouvoir l’aspiration
Partie : "LEPEN", Nombre de contextes : 95
i se montrent par ailleurs si acharnés à nous combattre nous donnent raison sur tout ! ar ailleurs si acharnés à nous combattre nous donnent raison sur tout ! § Visiblement rance des " 30 honteuses " dans laquelle nous nous enfonçons depuis le milieu des années des " 30 honteuses " dans laquelle nous nous enfonçons depuis le milieu des années 70 ment . § Pour une fois au Front National nous sommes d’accord avec eux ! § Et tout le octrinaires , ces idéologues sectaires , nous étions en réalité l’avant - garde , l’espoir insultes , les diffamations , alors que nous luttions simplement pour la France , durant implement pour la France , durant 30 ans nous avons tenu bon , seulement guidés sous les t soyons en sûrs , à contre coeur , pour nous donner implicitement raison . § Y en a - es politiciens pour avoir l’honnêteté de nous rendre justice ? § Un seul de tous ces casseurs était la solution ? § Cette solution que nous proposons , nous et nous seul , depuis 30 ? § Cette solution que nous proposons , nous et nous seul , depuis 30 ans ? § La seule te solution que nous proposons , nous et nous seul , depuis 30 ans ? § La seule capable e et de sens moral , ils s’en iraient en nous souhaitant bonne chance . § Or au lieu de de Neuilly ! § Sans doute pour tenter de nous faire oublier sa calamiteuse visite chez . § D’où cette frénésie à vouloir depuis nous la jouer français . Un repositionnement militaires pour délinquants , alors que nous n’avons plus d’armée , § - jurys populaires gne , en fait de primaire à gauche , qui nous donne déjà une belle idée de ce que pourrait pte . § Ces sondages de commande dont on nous gave mais qui ne peuvent occulter l’inquiétude de sondages et autres agences de pub qui nous les vendent comme des yaourts ! § Ces stratégies . § La grande masse des fonctionnaires , nous ne la confondons pas , au Front national n 2004 . . . § Alors assez de mépris ! § Nous tous citoyens de ce pays : patrons et artisans mmes et femmes , jeunes et vieux . . . § Nous , peuple de France qui , de Bouvines à Verdun détruire . . . § Soyons fiers de ce que nous sommes , § Fiers de notre histoire pour ent éradiquer . § Cette insoumission qui nous fait dire que rien n’est inéluctable , que it dire que rien n’est inéluctable , que nous ne croyons pas au " sens de l’histoire " Mon projet s’adosse sur des valeurs que nous ne brandissons pas comme des slogans , des des accroches publicitaires mais auquel nous croyons du plus profond de nos coeurs et ablir . § LIBERTÉ § Chers compatriotes , nous devons à tout prix rendre à notre Nation rontières , de notre budget . § EUROPE § Nous ne serons plus jamais un peuple libre si ne serons plus jamais un peuple libre si nous ne récupérons pas notre souveraineté juridique et déjà issue de l’Union Européenne . § Nous devons retrouver notre souveraineté territoriale s internes à l’Union Européenne , ce qui nous permettra de décider alors qui entre et migration clandestine en attendant qu’il nous soit retiré , demain , sur les conditions nnaie unique doit être restaurée . § . § Nous devons retrouver la liberté d’user de nos rouvera demain sa liberté de mouvement , nous nous devrons de ne pas la laisser entre ra demain sa liberté de mouvement , nous nous devrons de ne pas la laisser entre les mains réseau relationnel . § C’est pourquoi il nous faut en finir avec le chômage plutôt que chômage plutôt que de l’indemniser . Il nous faut réduire les inégalités de revenu par res . § Avec ces patrons entreprenants , nous entamerons donc une longue concertation et sur l’embauche . § LE TRAVAIL § Mais nous libérerons aussi le travail : § Face aux § Aux père et à la mère qui le veulent , nous donnerons la liberté de ne pas travailler trahison ouvrière . § Notre politique à nous , notre révolution , c’est de rendre aux e et d’efficacité . § MESURES FISCALES § Nous simplifierons le système fiscal français be les grands équilibres économiques . § Nous instaurerons d’abord 4 tranches d’impôt chelonneront entre 0 , 10 , 15 et 20 % . Nous devrons tendre vers la suppression progressive pour favoriser les plus démunis d’entre nous . § Nous conserverons bien entendu la prime oriser les plus démunis d’entre nous . § Nous conserverons bien entendu la prime pour le quotient familial , étant entendu que nous accorderons une part fiscale dès le premier n premier temps , sans supprimer l’ISF , nous exonérerons de celui - ci la résidence principale l’égalité avec le monde entier . § Non , nous ne voulons pas de la discrimination raciale sur le critère de l’origine ethnique . § Nous ne voulons pas non plus de la discrimination e Villiers . § LA PREFERENCE NATIONALE § Nous considérons que si différence de traitement parce que , outre , être des citoyens , nous sommes des héritiers , héritiers d’un patrimoine , social , qui a été constitué , non par nous , mais , par au long des siècles , le travail ts , les souffrances des générations qui nous ont précédés et que nous avons le devoir générations qui nous ont précédés et que nous avons le devoir sacré de transmettre à nos enfants et à ceux qui naîtront d’eux . § Nous devons rendre aux Français leur privilège est source de l’égalité véritable . § Il nous faudra refaire de l’école le lieu privilégié qu’à 100 fois inférieurs au nôtre . § Ne nous y trompons pas . S’ils sont si compétitifs des travailleurs . § C’est ainsi que si nous travaillons 35 heures par semaine , les et insultent l’avenir . § Cette natalité nous le savons est un élément fondamental de ’est la responsabilité et la loyauté . § Nous allons baisser radicalement les impôts mais ment les impôts mais , en contrepartie , nous sanctionnerons durement la fraude . § Nous us sanctionnerons durement la fraude . § Nous réserverons les logements sociaux aux plus financés par la communauté nationale . § Nous développerons la formation des jeunes mais tre leur énergie à bâtir leur avenir . § Nous assimilerons les immigrés devenus français non de nos lois et de nos traditions . § Nous recréerons un environnement économique favorable e aux entrepreneurs mais en contrepartie nous exigerons de leur part un investissement sienne . § POLITIQUE ETRANGERE § Ainsi , nous pourrons nous tourner vers le monde car ITIQUE ETRANGERE § Ainsi , nous pourrons nous tourner vers le monde car nous avons aussi pourrons nous tourner vers le monde car nous avons aussi une responsabilité à son égard onstruire , les valeurs universelles que nous portons : Nation et République , Liberté line . . § Cette exception française que nous offrons comme modèle au monde et qui seule éfense nationale puissante et efficace , nous exercerons dans cette Europe des Nations droit , au même titre que chacun d’entre nous . § Mais cela passe par une réorganisation de notre prestige dans le monde arabe , nous ferons entendre la voix singulière de la tation avec le monde musulman . § IRAK § Nous nous efforcerons même d’aider en Irak , n avec le monde musulman . § IRAK § Nous nous efforcerons même d’aider en Irak , le rétablissement une misère indicible , personne , à part nous , a osé prononcé le mot clef du conflit conflit : PETROLE . § ISRAEL PALESTINE § Nous chercherons la voix du dialogue et du compromis r la protection des plus faibles d’entre nous est partie intégrante de l’idée que nous nous est partie intégrante de l’idée que nous nous faisons d’une nation solidaire . § est partie intégrante de l’idée que nous nous faisons d’une nation solidaire . § AMOUR oi - même et cette fraternité à laquelle nous tenons tant doit d’abord s’exprimer envers mis atrocités et injustices . § Comme si nous , Français , peuple le plus accueillant s des conditions déjà difficiles , quand nous mêmes avons été dressés depuis 30 ans à rrassé du carcan du pacte de stabilité , nous pourrons faire alors les investissements plus mais l’ouvrir aussi à ceux d’entre nous qui sont les plus démunis tout en étant salariés pauvres . § OUTRE MER § Enfin , nous réaffirmerons par des mesures concrètes plus de désespérance . § Où en serons - nous dans 5 ans ? § Accepterez - vous encore yez confiance en moi ! § Tous ensemble , nous allons relever notre France , c’est notre tion peut apparaître comme fatale , mais nous savons que notre peuple a connu des hauts ants citoyens de l’Union Patriotique qui nous ont rejoint dans cette bataille pour la de sports , de loisirs , aidez - vous en nous soutenant financièrement et en militant
Partie : "ROYAL", Nombre de contextes : 66
u bon déroulement de ce débat . Oui , si nous sommes ici rassemblés , si nous pouvons Oui , si nous sommes ici rassemblés , si nous pouvons aujourd’hui donner ce coup d’envoi lection présidentielle , c’est à lui que nous le devons . § Chers amis , chers camarades evons . § Chers amis , chers camarades , nous écrivons aujourd’hui ensemble une belle le mouvement de ce nouvel élan partagé . Nous avons beaucoup parlé entre socialistes . t incarner ce mouvement vers le haut qui nous conduira vers la victoire . § C’est vous s questions que se posent les Français , nous les connaissons : la pauvreté et la précarité toutes ses chances et se redresser . Et nous savons bien , nous , qu’elle mérite beaucoup et se redresser . Et nous savons bien , nous , qu’elle mérite beaucoup mieux que ce qu’elle ans la compétition internationale . § On nous répète que le pouvoir échappe à la nation tes et qui dit au nom de quelles valeurs nous agissons . § On nous dit que la mondialisation de quelles valeurs nous agissons . § On nous dit que la mondialisation a disqualifié Ce sont les solidarités collectives qui nous rendront plus forts . La Nation n’est pas tre les injustices est là , et parce que nous saurons , au cours de cette campagne , nouer er avec les Français le pacte social qui nous fera tenir debout ensemble , avec nos différences valeurs de justice et de solidarité que nous pourrons résister le plus efficacement aux sans foi ni loi et , en même temps , que nous réussirons à saisir l’ensemble des opportunités s du Nord et les pays du Sud - selon que nous saurons en faire . Eh bien , moi , je veux les rendre plus efficaces . Je crois que nous devons imaginer l’ambition d’une France s . Je ne veux plus , dans la France que nous imaginons , que l’on entende encore parler ues de pays européens . C’est à cela que nous devons nous atteler : aider la France non européens . C’est à cela que nous devons nous atteler : aider la France non seulement int - Denis au Parlement des Banlieues : nous devons , dans cette campagne , démontrer ssociable d’une perspective plus large . Nous sommes de ce pays , la France , qui vota et bâtit un nouvel avenir . Aujourd’hui nous sentons , je sens que le peuple s’y est le . C’est à cela que je vous invite . § Nous allons gravir la montagne jusqu’à la victoire t un beau jour pour partir au combat car nous sommes portés par un mouvement populaire ulaire généreux , heureux , qui sent que nous sommes soutenus par une cause plus grande s soutenus par une cause plus grande que nous . Je lance aujourd’hui un appel à tous les et femmes de notre pays : rassemblons - nous , mobilisons - nous , aidons - nous les pays : rassemblons - nous , mobilisons - nous , aidons - nous les uns les autres à servir ns - nous , mobilisons - nous , aidons - nous les uns les autres à servir la France . ibertés nouvelles à inventer , mettons - nous en mouvement pendant cinq mois au cours t pendant cinq mois au cours desquels il nous faudra nous investir . Je vais continuer nq mois au cours desquels il nous faudra nous investir . Je vais continuer avec vous , enir . § La campagne sera victorieuse si nous le méritons . Vous connaissez mon attachement ravail : la campagne sera victorieuse si nous y travaillons . Avec la rénovation des méthodes rojet des socialistes , les réponses que nous apporterons aux inquiétudes des catégories ce et je m’y engage . Face à la droite , nous avons ce qu’il faut pour vaincre . D’abord s ce qu’il faut pour vaincre . D’abord , nous sommes forts de nos convictions socialistes en dialogue constant avec les Français . Nous croyons , à gauche , que la globalisation la paupérisation des services publics . Nous croyons , à gauche , que l’angoisse du lendemain Cette imposture - là , je la dénonce et nous la dénoncerons pendant toute la campagne ne de l’élection présidentielle . § Pour nous , à gauche , la société de la méfiance , teinte au pacte social et à la laïcité . Nous croyons , nous à gauche , que l’arrogance social et à la laïcité . Nous croyons , nous à gauche , que l’arrogance de gouvernement , attisant la crise démocratique . Oui , nous devons refuser le cercle de fatalité , le ement sera saisi . § La lutte des femmes nous a donné des figures éclatantes . Il y a us ou moins serré de leur burka , ce que nous faisons , nous , dans nos pays démocratiques ré de leur burka , ce que nous faisons , nous , dans nos pays démocratiques , pour porter combat des idées et que ce combat - là , nous allons le gagner ! Nous allons le gagner ce combat - là , nous allons le gagner ! Nous allons le gagner parce que nous allons nous gagner ! Nous allons le gagner parce que nous allons nous mettre tous en mouvement . Je s allons le gagner parce que nous allons nous mettre tous en mouvement . Je veux , bien les présidents de région socialistes et nous avons décidé d’agir ensemble , de mettre our une fois dans son histoire que c’est nous qui allons bâtir une sécurité durable pour s pays les plus pauvres de la planète et nous avons , dans cette campagne , à répondre devant rien . Il y aura des chutes mais nous nous relèverons . Il y aura des entorses nt rien . Il y aura des chutes mais nous nous relèverons . Il y aura des entorses mais relèverons . Il y aura des entorses mais nous les soignerons . Il y aura des pièges et les soignerons . Il y aura des pièges et nous les contournerons . J’ai de la résistance qui me les donnez . § Chers camarades , nous avons cinq mois pour réaliser ce désir d’avenir France . § J’ai souvent pensé à ceux qui nous ont ouvert la voie : Jean Jaurès , Léon r des campagnes , font la victoire . § A nous maintenant de poursuivre le chemin , de et de mettre la vérité en bataille . Ils nous diraient , tous ceux qui nous ont précédés ille . Ils nous diraient , tous ceux qui nous ont précédés , que la victoire est possible
Partie : "SARKOZY", Nombre de contextes : 45
- même pour faire triompher la cause qui nous unit tous . Je le sais aujourd ' hui , je son monastère . Le GIA avait prévenu : " nous égorgerons " . On retrouva les sept têtes cet " A - Dieu " ( . . . ) . Et qu ' il nous soit donné de nous retrouver , larrons heureux . . . ) . Et qu ' il nous soit donné de nous retrouver , larrons heureux , en paradis ieux à la morale laïque serait absurde . Nous sommes les héritiers de deux mille ans de u ' au dernier quart d ' heure car c’est nous qui aurons le dernier quart d ' heure ! écrie à la tribune de l ' Assemblée : " nous ne pouvons plus fermer les yeux sur les s " . § Au peuple de notre ancien empire nous devons offrir non l’expiation mais la fraternité A tous ceux qui veulent devenir Français nous offrons non de nous repentir mais de partager ent devenir Français nous offrons non de nous repentir mais de partager la liberté , l’égalité et la fierté d’être Français . Gardons - nous de juger trop sévèrement le passé avec les et de la détestation de soi il y a , ne nous y trompons pas , le communautarisme et la e est un projet toujours inachevé . § Si nous voulons que la République redevienne un blique redevienne un projet partagé , il nous faut passer de la République virtuelle à est aussi celle des devoirs opposables . Nous ne pouvons nous montrer complaisants avec des devoirs opposables . Nous ne pouvons nous montrer complaisants avec le développement chez les autres . Il l ' est aussi chez nous . Il faut aimer le travail et pas le détester mestres une nouvelle modification . Mais nous devons changer radicalement nos comportements iblit la France affaiblit chacun d’entre nous . Je veux dire à celui qui n’a pas peur que notre capacité à vivre ensemble , à nous comprendre et à nous respecter est notre vivre ensemble , à nous comprendre et à nous respecter est notre bien le plus précieux nt d’une France qui dira aux Européens : nous voulons l’Europe , nous la voulons parce aux Européens : nous voulons l’Europe , nous la voulons parce que sans elle nos vieilles d’une France qui dira aux Européens : " nous ne ressusciterons pas la Constitution européenne d’une France qui dira aux Européens : " nous ne pouvons plus continuer avec une monnaie unique sans un gouvernement économique . Nous en pouvons plus continuer avec une Europe ne France qui ira dire aux Européens : " nous ne pouvons pas continuer à tourner le dos ne part essentielle de notre destin . Là nous pouvons tout gagner ou tout perdre . Nous ous pouvons tout gagner ou tout perdre . Nous pouvons avoir la paix ou la guerre , la les pays de la Méditerranée : " sommes - nous condamnés indéfiniment à la vengeance et ine ? Rien ne doit être oublié , mais il nous appartient à tous de forger ici , dans le t d’une France qui dira à l’Amérique : " nous sommes amis et la France demeurera fidèle ne France qui dira à tous les hommes : " Nous ne pouvons plus continuer de détruire notre us continuer de détruire notre planète . Nous ne pouvons plus continuer de sacrifier le aix du monde qui est en péril . Car , si nous continuons , le réchauffement climatique qu’elles seront les plus désespérées . § Nous avions cru entrer dans le monde de l’abondance ndance . C’est le monde de la rareté que nous préparons à nos enfants , et la rareté engendre ne société d’excès . § La mondialisation nous oblige à tout réinventer , à nous penser sation nous oblige à tout réinventer , à nous penser sans cesse par rapport aux autres ux autres et pas seulement par rapport à nous - mêmes . § * § Je veux être le Président nter de se construire un nouveau monde , nous ne pouvons être immobiles , nous ne pouvons monde , nous ne pouvons être immobiles , nous ne pouvons répondre au monde qui nous invite , nous ne pouvons répondre au monde qui nous invite à le rejoindre dans sa course effrénée s . Ce doute terrible c’est le mal qu’il nous faut guérir pour que dans l’art , dans la , à notre famille politique qui parfois nous a combattu . Parce que lorsqu’il s’agit
Partie : "VILLIERS", Nombre de contextes : 49
st plus liée - dans le monde dans lequel nous entrons , à la taille , à la masse , à l’échelle ion , à l’anticipation , à la vision . § Nous sommes entrés dans un monde qui est pour sommes entrés dans un monde qui est pour nous une révolution de l’esprit , la combinaison ui : aujourd’hui , c’est générosité chez nous , fermeté et cécité en amont pour les pays Elle m’a convaincu , chers amis , que si nous y mettions les moyens - notamment par la tacle de l’éventuelle corruption dont on nous parle si souvent - que si nous y mettions n dont on nous parle si souvent - que si nous y mettions les moyens , alors nous pourrions ue si nous y mettions les moyens , alors nous pourrions résoudre non pas 100% du problème ique : l’équilibre de son territoire . § Nous assistons impuissants au chassé - croisé e territoriale . § Vous avez travaillé , nous avons travaillé sur des pistes de réflexion nlieues qui parfois partent en fumée . § Nous préférons écouter la France oubliée - celle oublieuse - celle des technocrates . Et nous proposons parmi cinquante mesures , qui majeures , et pour nos villes auxquelles nous sommes attachés , pour qu’elles redeviennent fort que le statut de l’agriculteur avec nous , demain , ne sera plus celui d’un jardinier t numérique . C’est une chose à laquelle nous nous sommes attachés avec le Sénateur Bruno érique . C’est une chose à laquelle nous nous sommes attachés avec le Sénateur Bruno Retailleau lerté sur le fait suivant : à savoir que nous sommes devant un drame pour la France rurale . § Enfin , les deux dernières mesures : nous voulons supprimer la loi SRU qui , dans la suppression de la carte scolaire que nous avons été les premiers à demander l’année l’abandon de la France du travail . § On nous dit que les chiffres de l’emploi s’améliorent s , la croissance mondiale qui finit par nous tirer un peu . § Le pouvoir d’achat lui pourquoi le patriotisme économique chez nous susciterait - il l’ostracisme alors que . § Plus de travail et moins d’impôts : nous assistons à un spectacle incroyable pour on croyait qu’ils étaient maîtrisés ! § Nous , nous refusons l’immigration subie que yait qu’ils étaient maîtrisés ! § Nous , nous refusons l’immigration subie que Ségolène gement de peuplement de la France . § Et nous n’acceptons pas non plus l’immigration choisie également la discrimination positive qui nous fait basculer dans le communautarisme , dée sur deux principes : la fermeté chez nous mais la générosité en amont avec une grande s forces vives pour les faire venir chez nous . § - L’immigration zéro , cela veut dire is supérieur au droit européen " . Alors nous pourrons tout faire . § C’est au peuple uvernants de pouvoir demain faire ce que nous n’avons pas pu faire hier : baisser la TVA nt pas encore aperçus puisqu’ils veulent nous refourguer la Constitution européenne en illions d’Européens . § A cet égard , il nous sera donné de proposer aux Français , le a lutte commune contre le terrorisme qui nous assaille ; et le troisième champ , c’est sième champ , c’est le combat commun que nous avons à mener sur la question du climat § - le premier , c’est la francophonie : nous devons faire de la francophonie un cercle de sa prostration " . § Mes chers amis , nous sommes devant une question vitale : § Est neté , de l’unité et de l’égalité ? § Si nous choisissons de ne pas laisser à l’extérieur aux hussards noirs de la République qui nous ont appris que la nation est le bien de n est le bien de ceux qui n’ont rien . § Nous ferons flotter tous ensemble le drapeau ’établirai une nouvelle fête nationale : nous fêterons chaque année le 30 mai 68 , c’est , faire sauter les blocages politiques . Nous passerons les grandes réformes par référendum , faire sauter les blocages syndicaux : nous supprimerons le monopole de représentativité de représentativité syndicale de 1946 et nous permettrons à chaque Français de se présenter s réformes en descendant dans la rue . § Nous ferons aussi cesser sur le territoire national attent entre eux sans jamais s’écouter , nous écoutons la France et nous allons à la rencontre s s’écouter , nous écoutons la France et nous allons à la rencontre des Français . § Je à travers vous , au peuple français qui nous est si cher et dont nous sommes le coeur le français qui nous est si cher et dont nous sommes le coeur battant : j’ai été un des